Pourquoi les Asturies?

Que voir, Asturies, que manger, asturias, que visiter, vacance, séjourner

Je consulte souvent les forums de voyage à l’affût de futurs visiteurs qui envisageraient de passer leurs vacances en Asturies. Un tâche ardue puisque la plupart recherche le  soleil de la Costa Brava ou de l’Andalousie mais je tombe parfois sur quelques  « aventuriers » en quête de dépaysement. Et là,  surprise…l’intention est souvent de  faire l’Espagne verte en  15 jours!

Pour illustrer un peu mieux la superficie de chacune des régions qui composent cette partie de la péninsule ibérique je les ai comparées avec des régions françaises.  Les Asturies sont plus grandes que la Corse, la Galice est plus grande que la Bretagne (ou un peu plus petite que la Belgique),  la Cantabrie fait la moitié de l’Ile-de-France et  le Pays Basque est presque aussi grand que l’Alsace…en 15 jours?…m’enfin… ça va pas la tête non ???…C’est pu des vacances ça,  c’est carrément du n’importe quoi les gars!

Alors, pourquoi choisir les Asturies ? Que voir ? Que faire ? C’est simple, y’en a pour tous les goûts :

Pour les amoureux de la nature :

Un parque national: Picos de Europa, déclarée réserve de la biosphère, et ses incontournables lacs de Covadonga ; 5 parques naturels : Redes, Somiedo (et ses incontournables lacs), las Ubiñas, Ponga et Fuentes del Narcea, Degaña, Ibias. Une dizaine de réserves naturelles comme la forêt de Muniellos, l’estuaire de Villaviciosa, l’estuaire d’Eo, Barayo, etc. Plusieurs paysages protégés et une multitude de monuments naturels : bufones, grottes, plages, etc.

La flore est donc bien représentée avec des forêts de chênes, châtaigniers,  frênes, bouleaux, etc.…overdose d’oxygène assurée!

Quant à la faune, la Principauté est le lieu privilégié des ours, loups, renards, sangliers, cerfs, aigles et autres animaux caractéristiques des montagnes et des forêts.

Et enfin, un détail non négligeable: il y a plus de 300 plages, la grande majorité de sable fin.

Pour les amoureux de l’histoire:

Transporté au Jurassique grâce au MUJA (Musée du Jurassique), on peut mettre en pratique ce qu’on a appris dans le musée en allant sur la côte des dinosaures en quête d’empreintes  comme à la plage de la Griega,  pedral de Tereñes, Tazones,etc.

On passe à la préhistoire avec le musée de la préhistoire à Teverga ou avec les grottes dont 5  classées patrimoine de l’humanité de l’UNESCO: grotte de Tito Bustillo, de Pindal, de Candamo, LLonín et Covaciella.

Visitez les castros, villages fortifiés du peuple Asturien, comme celui de Coaña et connaître ainsi un peu mieux la culture locale.

Découvrez l’architecture préromane classée au Patrimoine de l’Unesco comme Santa María del Naranco, San Miguel de Lillo, San Salvador de Valdediós, Santa Cristina de Lena, etc. et sentez la présence romaine aux thermes de Gijón.

L’histoire industrielle, indissociable d’une région minière, est également représentée au MIMA (Musée de l’Industries et de la Mine), Musée de la Sidérurgie, Musée du chemin de Fer, Musée du cidre, etc.

Pour les amoureux du sport :

La géographie asturienne permet de faire tous types de sport liés aux montagnes, rivières, forêts et à la mer comme l’escalade, la spéléologie, les randonnées, canoë-kayak, surf, chasse, pêche, etc.

Sachez également que l’origine du Chemin de Saint Jacques de Compostelle  est asturienne puisque c’est le roi  Alfonso II qui au IXe siècle alla pour la première fois, depuis Oviedo,  voir la tombe  récemment découverte du Saint.

 

Pour les amoureux des villes et villages de charmes: Oviedo, Avilés, Gijón, LLanes, Ribadesella, Villaviciosa, Tazones, Lastres, Cudillero, Luarca, etc.

les amoureux de la bonne table:

Les Asturies produisent une quarantaine de variété de fromages, possèdent une des meilleurs viande d’Espagne, des poissons d’excellente qualité dont les spécialités sont la lotte, le thon, la sardine, le merlan,etc. des desserts à base de lait, noix et noisettes et bien sûr le cidre le produit phare de la région. Tout ça se traduit par une multitude de restaurants et de férias et concours gastronomiques tout au long de l’année.

 

Pour les amoureux du folklore et des traditions:

Des fêtes régionales, des férias, des représentations historiques, des métiers traditionnels (forgerons, les travailleurs du bois comme les cunqueiru ou les madriñeru, la céramique, vannerie, etc.) animés par des groupes de musique, de danses et personnages de la mythologie asturienne.

 

Où simplement pour les amoureux tout court  et faire une escapade loin de tout le temps d’un week-end prolongé!

9 thoughts on “Pourquoi les Asturies?

  • 12 avril, 2013 at 14:11
    Permalink

    Mon point de chute de vacances c’est la cantabrie mais je vois que les asturies sont aussi riches et ont l’air aussi belle que la cantabrie…

    • 12 avril, 2013 at 15:33
      Permalink

      Salut Sophie, tu devrais faire une échapée en Asturies et pousser au moins jusque LLanes, la côte est mangifique!

      • 12 avril, 2013 at 19:25
        Permalink

        mais j’y pense ….j’y pense de plus en plus …D’ailleurs mon oncle glisse de plus en plus de la cantabrie vers les asturies …Maintenant il passe plus de temps dans les asturies….C’est un ancien prof d’espagnol a la retraite et tant qu esa santé lui permet il doit venir en espagne 3à4 fois par an!

        • 12 avril, 2013 at 20:32
          Permalink

          Il va falloir que tu lui passes le lien! 😉

          • 12 avril, 2013 at 23:05
            Permalink

            va falloir surtout que je me procure son adresse pour lui filer le lien 😉 …mais apparement lui aussi à un bon carnet d’adresse il a des amis espagnols dans les asturies chez qu’ il sejourne 😉

  • 10 mai, 2013 at 19:09
    Permalink

    Nous allons découvrir les Asturies en juillet, j’ai hâte de profiter de la mer, de la montagne, de la culture espagnole et des gentils habitants 😉

    • 11 mai, 2013 at 0:34
      Permalink

      Bonjour Muriel! Si tu es là le premier dimanche de juillet n’hésite pas à venir jusqu’à Posada de LLanera (à côté d’Oviedo) pour assister aux festivités des Exconxuraos. Il y a un article sur mon blog à ce sujet.
      Et si tu as des doutes n’hésite pas à demander. En espérant que ça vous plaise…hasta pronto!

  • 26 mai, 2013 at 20:59
    Permalink

    Buenas Asturianix,

    Home, pero muyer por lo que veo, la foto del museo de la prehistoria de Teverga me sorprende mucho…porque esa foto se lama « panneau des chevaux » dans l’alcôve des lions, y es una foto de la Grotte Chauvet en Ardèche (France)…pero que hiciste?
    Bueno, y he visto escrito en tus noticias « horrio »..(horror!)…vale mejor « horréo » xica.
    Pero me encanto leerte y recordarme esas Asturies benditas. Un chuchu.
    Puxa Asturies!

    • 27 mai, 2013 at 10:42
      Permalink

      Hola Xanu,

      La cueva de cuevas del museo de la prehistora de Teverga recrea 3 conjuntos del arte paleotico: la sala de los Polícromos de la cueva de Tito Bustillo (Asturias), el Salón Negro de la cueva de Niaux (Francia) y el Camarín de la cueva de Candamo (Asturias). Volviendo a leer mi articulo me doy cuenta que no fuí lo bastante explicita en cuanto a las reproducciones de las cuevas. En cualquier caso, la foto de los caballos esta sacada allí…en Teverga! :-)
      En cuanto a lo de horrio por horréo seguro que en algún articulo se me escapa. Aprendí el castellano aqui y como los loros repito lo que oigo….y te juro y perjuro que mi vecina dice « horrio »…y claro que oficialmente se dice horréo y asi intento escribirlo aqui pero alguna vez se me escapa y lo escribo como lo pronuncio. Aqui en la cafeteria donde yo trabajo siempre hay discusiones sobre como se dicen las cosas, que si uno ye de Luarca, el otro de Infiesto y otro de Villaviciosa…vamos que hay pa todos! :-)
      Vaya presión que me metes Xanu, recuerda que soy una guiri jajaja! 😉

Comments are closed.