Route des Lacs de Covadonga

covadonga, picos europa,

S’il y a une excursion à ne pas manquer en Asturies c’est bien celle-là! Pas d’excuses du genre j’aime pas marcher, ça monte ça descend, mes gamins sont trop petits, c’est trop long, gnein gnein gnein… la seule excuse possible c’est: il pleuvait…trop.

Nous on l’a faite il y a deux mois à peu près. On avait été au marché de Cangas de Onis,  mangé sur place et comme il faisait super beau j’ai dit la phrase qui tue quand on est bien repu et qu’une sieste s’impose: je monterais bien aux Lacs moi! Pas de bol, c’était  la fête des mères, la pression psychologique leur était donc insupportable! :-)

Comme ça devait être le premier jour de soleil qui tombe en week-end de l’année il y avait un peu de monde, on a donc été invité à se garer au premier parking (Buferrera). On s’est tapé une grimpette à pied.  Moi je suis nulle en grimpette, je  ressemble à une cocotte sur le point d’exploser au bout de 10mn…mais quand arrive en haut ça vaut le coup! En plus, si vous avez lu La Seimera, vous saurez que mon mari… les chiens…c’est pas son truc. Et comme c’est pas son truc, c’est toujours vers lui qu’ils vont évidemment. Et bien on est encore tombé sur un chien solitaire….labrador encore…qui suivait mon mari partout…et nous a accompagné jusqu’en haut!

Comme je disais plus haut, quand on arrive au mirador d’entre 2 lacs, le spectacle est époustouflant! Après on est descendu jusqu’au bord du lac Ercina, puis on s’est dit qu’on allait aller de l’autre côté du lac puisqu’on y avait jamais été…une fois de l’autre côté du lac il  y avait un panneau indiquant: lagune de Briel…tiens…on y va?…et petit à petit on s’est retrouvé en train de faire la route des Lacs.

Pas équipés…enfin on n’avait pas des hauts talons non plus, mais habituellement quand on part en excursion on dirait une vraie pub pour Décathlon. Là on était en jean, baskets et une bouteille d’eau…bah…on devrait pouvoir survivre…pas de risque de brouillard…on a donc continué notre route  en suivant les indications et même qu’on ne s’est pas perdu. On est revenu tranquille par le lac Enol avec des décors plein la vue!

 

 

On n’a pris notre temps, on s’arrêtait pour prendre des photos, on s’asseyait pour faire de la contemplation, on expliquait à nos enfants que le fratricide c’est pas bien,etc….et on a du mettre 2 heures 30 au total.

 

Puis quand on est arrivé au parking j’ai vu affiché le détail de la route des lacs…la vraie…la complète! Fallait partir du bout du parking, suivre le chemin quoi…pas se taper une grimpette à la n’importe comment et perdre la moitié des trucs comme le centre d’interprétation et les mines de Buferrera, bon…c’est pas grave, ça nous donne une excuse pour y retourner. Improviser et sortir de sentiers battus offrent des fois de bonnes surprises…mais là franchement on s’est trouvé un peu con quand même! :-)

Allez…je vous mets la carte en lien.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *